Jean-Claude Cahagnet, l’étoile de l’Est parisien

Interviews d'Agents d'Entretiens

0:00
0:43:26
10
10

Jean-Claude Cahagnet, l’étoile de l’Est parisien

Interviews d'Agents d'Entretiens

« À l’époque, en tant qu’étranger, on était accepté, mais accepté à sa place. Lorsque ma mère, arrivée deux ans plus tôt sur le territoire et qui parlait à peine français, a voulu me déclarer à l’hôpital en me donnant le prénom de mon grand-père, Erino, décédé quelques semaines seulement avant ma naissance, l’infirmière lui a répondu « Mais madame, nous ne sommes pas dans un pays de rastaquouère. » Vous vous rendez compte, on était pourtant en 1965 ! Tout cela ça forge. » Cette marque, Jean-Claude Cahagnet la garde encore ancrée au plus profond de ses chairs, conscient de ses racines et du chemin parcouru. Que depuis 16 ans, l’étoile de son restaurant, l’auberge des Saints-Pères, illumine la Seine-Saint-Denis, symbole du métissage et bien trop souvent affublée de cette étiquette de banlieue à risques dont se répètent les médias, est une belle revanche. Passionné tout autant que passionnant, le chef propose pour une addition inférieure à celle d’une insipide brasserie parisienne, une cuisine colorée, novatrice, pleine de saveurs et où le partage avec ces hôtes, comme avec les élèves à qui il rend visite dans les foyers ou les écoles du département, prend son sens le plus noble. Rencontre derrière les fourneaux pour un moment de pur délice, gustatif comme humain !

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Marc Favier, Marcore : accords parfaits !

Interviews d'Agents d'Entretiens

Alexis Mabille… Du sol au plafond

Interviews d'Agents d'Entretiens

Hugues Pouget, le temple de la gourmandise

Interviews d'Agents d'Entretiens

The podcast Interviews d'Agents d'Entretiens has been added to your home screen.

« À l’époque, en tant qu’étranger, on était accepté, mais accepté à sa place. Lorsque ma mère, arrivée deux ans plus tôt sur le territoire et qui parlait à peine français, a voulu me déclarer à l’hôpital en me donnant le prénom de mon grand-père, Erino, décédé quelques semaines seulement avant ma naissance, l’infirmière lui a répondu « Mais madame, nous ne sommes pas dans un pays de rastaquouère. » Vous vous rendez compte, on était pourtant en 1965 ! Tout cela ça forge. » Cette marque, Jean-Claude Cahagnet la garde encore ancrée au plus profond de ses chairs, conscient de ses racines et du chemin parcouru. Que depuis 16 ans, l’étoile de son restaurant, l’auberge des Saints-Pères, illumine la Seine-Saint-Denis, symbole du métissage et bien trop souvent affublée de cette étiquette de banlieue à risques dont se répètent les médias, est une belle revanche. Passionné tout autant que passionnant, le chef propose pour une addition inférieure à celle d’une insipide brasserie parisienne, une cuisine colorée, novatrice, pleine de saveurs et où le partage avec ces hôtes, comme avec les élèves à qui il rend visite dans les foyers ou les écoles du département, prend son sens le plus noble. Rencontre derrière les fourneaux pour un moment de pur délice, gustatif comme humain !

Subscribe Install Share
Interviews d'Agents d'Entretiens

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install