L'INSTANT PHILO #4 - "L'ATTACHEMENT ME REND LIBRE"

Les Déviations

0:00
00:43:42
10
10

L'INSTANT PHILO #4 - "L'ATTACHEMENT ME REND LIBRE"

Les Déviations

« Dans le milieu du podcast, on se tutoie ! » À ma première question, le ton est joyeusement donné. Il faut dire que nous avions déjà eu l’occasion d’échanger, notamment dans les couloirs du Paris Podcast Festival que Thibaut de Saint-Maurice a co-fondé en 2018. Le podcast, il en aime l’écoute et un certain pouvoir de nuance et de couleurs, une ouverture sur des mondes qui nous sont inconnus, et la possibilité donnée à nos imaginaires d’y galoper.

Longtemps professeur de philosophie au lycée, Thibaut a joué le jeu de l’Instant philo. Il s’est attaqué à l’expression “il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis”, proverbe si usité qu’on pourrait en oublier les aspérités ! Pourtant, cet amateur de sagesse populaire y voit aussi bien une amorce qu’un appui de réflexion, ou encore une bouée de sauvetage. Ce dicton interroge par exemple la notion d’intelligence (est-ce faire preuve de souplesse ou de constance ?), ou la question du déterminisme lié à nos existences. Ici, nos choix et avis sont toujours soupçonnés de ne pas être tout à fait les nôtres... Vous la voyez venir ? La liberté. Où se situe-t-elle dans l’inspection philosophique de cette expression populaire ?

Pour ce quatrième épisode, nous vous proposons de repenser Jean-Paul Sartre, Scarlett O’Hara et les gobelets en plastique. Laissez-vous surprendre et peut-être, changer d’avis !

Interview, réalisation et montage Emilie Drugeon / Photos ©Emilie Drugeon

Références abordées :

- « Girls » de Lena Dunham 

- « Orange is the new black » de Jenji Kohan

- « Autant en emporte le vent », film de Victor Fleming adapté du roman de Margaret Mitchell

- « L’Etre et le néant », Jean-Paul Sartre

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Marion, redéfinir ses priorités

Les Déviations

Marion, redéfinir ses priorités

Les Déviations

Lucie, changer n'est pas synonyme de crise

Les Déviations

The podcast Les Déviations has been added to your home screen.

« Dans le milieu du podcast, on se tutoie ! » À ma première question, le ton est joyeusement donné. Il faut dire que nous avions déjà eu l’occasion d’échanger, notamment dans les couloirs du Paris Podcast Festival que Thibaut de Saint-Maurice a co-fondé en 2018. Le podcast, il en aime l’écoute et un certain pouvoir de nuance et de couleurs, une ouverture sur des mondes qui nous sont inconnus, et la possibilité donnée à nos imaginaires d’y galoper.

Longtemps professeur de philosophie au lycée, Thibaut a joué le jeu de l’Instant philo. Il s’est attaqué à l’expression “il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis”, proverbe si usité qu’on pourrait en oublier les aspérités ! Pourtant, cet amateur de sagesse populaire y voit aussi bien une amorce qu’un appui de réflexion, ou encore une bouée de sauvetage. Ce dicton interroge par exemple la notion d’intelligence (est-ce faire preuve de souplesse ou de constance ?), ou la question du déterminisme lié à nos existences. Ici, nos choix et avis sont toujours soupçonnés de ne pas être tout à fait les nôtres... Vous la voyez venir ? La liberté. Où se situe-t-elle dans l’inspection philosophique de cette expression populaire ?

Pour ce quatrième épisode, nous vous proposons de repenser Jean-Paul Sartre, Scarlett O’Hara et les gobelets en plastique. Laissez-vous surprendre et peut-être, changer d’avis !

Interview, réalisation et montage Emilie Drugeon / Photos ©Emilie Drugeon

Références abordées :

- « Girls » de Lena Dunham 

- « Orange is the new black » de Jenji Kohan

- « Autant en emporte le vent », film de Victor Fleming adapté du roman de Margaret Mitchell

- « L’Etre et le néant », Jean-Paul Sartre

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Subscribe Install Share
Les Déviations

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install